32ème CAN: La RDC apprête ses bagages ce soir!


26 Jun

Il n'y a pas de miracle à espérer. La République Démocratique du Congo apprête ses valises aujourd'hui pour regagner le bercail. C'est l'avis de plusieurs experts en football qui trouvent que cette fois-ci, on ne s'y est pas très bien préparé. Le foot est aussi bien un art qu'une discipline scientifique. En termes de discipline, il n'y a rien à espérer du match qui va opposer ce soir les Pharaons aux Léopards de la RDC. 

Cette impréparation peut-être due, peut-être avec toute la crise politique qui a secoué la RDC et l'a placée dans les incertitudes qui ont paralysé tous les domaines de la vie nationale. 

Un expert en sports dont le pseudo sur les réseaux sociaux est Dadiaf chante cette débâcle :"Voici la nuit! L'immense nuit de la débâche de Léopards à la CAN 2019", entame-t-il son morceau. Rien n'existe hormis la défaite, indique-t-il avant de préciser: "Hormis la défaite qui se dessine'', tranche-t-il. 

La génération sur laquelle et avec laquelle Florent Ibenge a bâti sa sélection nationale n'est plus en mesure de lui offrir des résultats. Ses guerriers depuis 2014 affichent une baisse de forme et peinent à renverser la situation. Les Mulumbu, malheureux capitaine depuis trois CAN déjà (dont peut-être il se vengera dans sa reconversion).


Bolasie 2 CAN (2015, 2019)

 Bolasie, Mbemba (2 CAN dont 4 l'ont vu monter sur le terrain), Issama (4 CAN: toujours titulaire) sont au bout du rouleau. Mbokani a tourné le dos, conformément à ses caprices. Même Meschak lui a tourné le dos. Il est temps de penser à autre chose en profondeur. "Je me permets de m'exprimer avant cette nuit. Non pas pour paraître prophète. Mais pour redire ce que j'osais affirmer bien avant le tournoi. La CAN 2019 n'est pas celle de Léopards", conclut ce lecteur du football congolais.

Luyindama, devrait être ce genre de joueurs qui brillent en club mais sont toujours recalés en sélection. Mais le sélectionneur en a décidé autrement. La paire Luyindama-Tisserand est la pire du temps de Flo Ibenge.

Il est donc temps, de se préparer à d'autres compétitions avec un autre sélectionneur, Ibenge ayant fait son temps

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.