Mweka/Kakenge : Les deux chefs coutumiers accompagnés du comité de suivi de la paix, recensent les maisons illégalement occupées.


02 Aug

Le chef SHAKOBE Justin, le chef KABAMBA André et le comite de suivi de la paix se sont lancés ce samedi 01 août 2020, dans la mission consacrée au recensement des maisons occupées illégalement par le peuple Kete du groupement Tshiofua et celles incendiées par le peuple kuba du groupement Mpiang Mbantshi.


En effet, en vue d'apporter son assistance aux victimes de la guerre qui a opposé deux communautés qui venaient de fumer le calumet de paix, et  pacifier leur cohabitation, le gouvernement provincial avait confié une mission aux structures de paix mises sur place par l'ONG l'Action pour la Paix et la Concorde (APC) et le Groupe de Dialogue Permanent (GDP) pour recenser toutes les maisons incendiées et identifier celles occupées illégalement dans les deux camps  pour en faire un rapport au Gouverneur en vue d'une assistance.

Signalons qu'une commission composée d'un président du comité de suivi, du représentant de la société civile, représentant des confessions religieuses et les deux chefs coutumiers dont le Chef KABAMBA André du groupement Tshiofua et le chef SHAKOBE Justin du groupement Mpiang Mbantshi tous habitants de la cité de Kakenge se sont mis à exécuter ce travail depuis samedi, 01-08-2020 et la fin est prévue pour le lundi, 03-08-2020 enfin de transmettre le rapport au Gouvernement provincial pour une assistance aux victimes.


Rappelons également qu'en 2018, pendant la guerre tribale qui opposait deux communautés dont Kete et Kuba des groupements précités dans la cité de Kakenge, territoire de Mweka, province du Kasaï, quelques maisons des Ketes ont été incendiées par les Kubas; en retour, les Ketes  avaient aussi occupés illégalement les maisons des Kubas pendant qu'ils avaient fui la guerre.


Franck Tshilomba

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.