Kasaï : Deux chefs coutumiers signent un acte d'engagement et de paix dans la cité de Kakenge pour entériner la fin des conflits.


10 Jul

Les deux chefs anciens antagonistes du groupement Tshiofa et celui de Mpiang à savoir chef KALAMBA et chef SHAKOBE, ont signé un acte d'engagement et un autre pacte de paix pour mettre fin aux conflits qui ont divisé leurs communautés hier sous la facilitation de l'ONG Action pour la Paix et la Concorde, en présence des autorités politiques et coutumières, dont le ministre provincial en charge des relations inter communautaires, monsieur Camille TEDANGA ce vendredi 10 juillet 2020.

Prenant la parole au cours de cette cérémonie, le chef SHAKOBE s'exprime en ces mots  : "Ce moment historique reste inoubliable dans nos têtes; nous savons tous que nous avons traversé les moments les plus difficiles dans cette cité, mais aujourd'hui la décision de ce pacte doit être respectée par chacun de nous. Mais tout celui qui ira à l'encontre de cette décision pourra mourir."


À son tour, le chef KALAMBA a dit être très content pour cette circonstance qui marque l'histoire de la paix dans la cité de Kakenge: "Je demande à la communauté Kuba et la communauté Kete de  respecter les chefs coutumiers; celui qui s'opposera à cette décision du pacte de paix sera sacrifier entre les mains des ancêtres, s'était-il exprimé.

Dans son mot de circonstance, le ministre provincial Tendanga a salué la volonté de deux chefs pour prôner la paix à Kakenge et les a invité à  une cohabitation pacifique.


Notons que plus de 1000 personnes ont pris part à cette cérémonie qui a été ponctué par le versement du sang des chèvres qui justifie le symbole de la fin des hostilités et la mise en pratique par les membres des communautés, des grandes décisions prises à ce jour.


Japhet KHENDA Munganga

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.