Kasaï: 13 congolais brûlés vifs dans une mine par les militaires Angolais à Fukauma (Société civile).


08 Aug

Au moins 13 congolais vivant en Angola ont étaient brûlés vifs dans une mine de diamant à Fukauma en Angola par les militaires mardi, 04 août 2020.


D'après le président de la société civile de Kamako au Kasaï, Mr Trudon KASHILEMBA LAMBA qui a confirmé la tragédie à la rédaction d'impact news,  ces congolais étaient dans une case et les militaires Angolais ont mis de l'essence et allumé le feu à la case.


"Nous avons reçu mardi, un compatriote en provenance de l'Angola sorti par la frontière de Kamako, aussi brûlé vif avec les autres Congolais à Fukauma en Angola par les militaires Angolais. Celui qui est arrivé à Kamako est pris en charge par une ONG locale, il a peu de chance pour retrouver la vie, vu que son état est vraiment critique. Nous ne connaissons pas le sort des autres Congolais qui sont brûlés restés en Angola,  a-t-il expliqué. 


Trudon KASHILEMBA LAMBA appelle à une intervention urgente des autorités provinciales ainsi qu'à un dialogue entre les deux autorités dont celles de la République Démocratique du Congo et celles de  l'Angola pour stopper les incidents entre ces deux pays frontaliers.


À lui de poursuivre : "Nous demandons aux autorites de sécuriser Kamako; chaque fois nous sommes victimes des exactions de la part des militaires Angolais, qui violent, tuent, tracassent.


Franck TSHILOMBA

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.