UDPS : FATSHI appelle à l’unité et à l’amour du Congo !


09 May

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu ce mercredi 6 mai 2020 à la Cité de l'Union Africaine à Kinshasa, les députés nationaux de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS).

Une rencontre qui s'est déroulée pendant près de 2 heures et 30 minutes avec tous les 32 députés nationaux du parti présidentiel.

Selon un des participants à cette réunion, le chef de l'État a centré sa communication sur l'amour et l'unité qui doivent primer au-delà de toute autre considération au sein de l'UDPS.

 

"Le chef de l'État a recommandé aux députés nationaux l'unité au sein de l'UDPS/Tshisekedi pour réaliser notre programme pour son quinquennat. Il a recommandé l'exemplarité des élus UDPS au sein de l'Assemblée nationale", a confié notre source.

 

S'agissant de la crise qui sévit actuellement au sein du parti, caractérisée par le bras de fer entre le camp Kabund et celui de Paul Tshilumbu, notre source précise que le chef de l'État a, durant toute son intervention, évité de personnaliser son message.

 

"Il n'a pas fait allusion aux individus. Il a dit que les camps au sein de l'UDPS existent toujours depuis des années, que c'est pas la première fois, mais il faut rester uni", a renchéri cet élu de l'UDPS.

 

Pour le successeur de Joseph Kabila Kabange, la République Démocratique du Congo est au-dessus de tout.

 

"Ce qui nous unit, c'est le Congo et le Congo est plus fort que tout", a martelé le président de la République, Félix Tshisekedi, relayé par notre source.

Pour rappel, le chef de l'État avait reçu le 26 avril dernier à la résidence présidentielle de la Nsele Jean-Marc Kabund et Augustin Kabuya, respectivement président a.i et secrétaire général de l'UDPS pendant près de 3heures.  

Selon certaines sources proches de la présidence, la situation politique au sein de l'UDPS était également évoquée au cours des échanges entre le président Tshisekedi et le tandem Kabund-Kabuya.  

Les torchons brûlent depuis un certain temps à l'UDPS. Le leadership de Jean-Marc Kabund et Augustin Kabuya est contesté par quelques cadres du parti dont Paul Tshilumbu, Jacquemin Shabani et Peter Kazadi.

Ces derniers appellent au respect des textes du parti qui, estiment-ils, doit conduire à la convocation du congrès afin d'élire un nouveau président de l'UDPS. En face, il existe un mandat spécial donné par Félix Tshisekedi que les contestataires ne veulent ni rencontrer, ni attaquer en justice.

7sur7/IN

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.