Sur proposition malicieuse d’un membre du FCC : Kabanda provoque une colère contre Félix Tshisekedi !


25 Dec

Le temps passé dans l’exil pendant plusieurs années, a imposé à la famille d’Etienne Tshisekedi des amis et proches qui l’a aidée dans la souffrance. Loyal et fidèle à ces relations du temps des souffrances, Félix-Antoine Tshisekedi a tenu à remercier chacune en nommant certaines aux postes de responsabilité. Ce qui a provoqué la récrimination de ceux qui se sont battus au pays. Une récrimination qui s’ajoute au mécontentement total face aux multiples hommages répétitifs du fils du Sphinx au bourreau d’hier dont son refus de quitter le pouvoir à la date échue a endeuillé plusieurs familles dont les filles et les fils se sont battus pour l’alternance.  

Au lieu de penser à toutes ces victimes et à tous ces martyrs de l’alternance, le Ministre près le Président de la République a cédé à une idée saugrenue, conçue dans les laboratoires du Front des Fossoyeurs du Congo, FCC pour provoquer une colère contre Félix-Antoine Tshisekedi. Cette idée va de la mise en place d’un billet de banque avec l’effigie des deux Présidents jusqu’à celle des dépenses de l’ordre de 6 Millions de dollar américain. Cette idée n’a été acceptée que par la frange des jouisseurs qui se sont agrippés à Félix-Antoine Tshisekedi engagés dans l’enrichissement rapide et facile sur les traces des insensibles membres du FCC qui a plongé la RDC dans la honte et dans la désolation face à tous les peuples du monde. Nombreux de Congolais sont indignés du montant exorbitant estimé pour l'ensemble de l'événement. Ceux qui croient à l'alternance apprécient l'idée de la commémorer. Hélas ! Compte tenu de la situation que traverse le pays, ces derniers jugent inopportun de la célébrer avec faste. Par ailleurs, ceux qui ne croient pas à l'alternance sont totalement radicaux et s'opposent farouchement à cette initiative.

Ce sont des réactions qui fusent au sein de la classe politique, mais aussi de la société civile. Des déclarations sont notées notamment du côté FCC où Constant Mutamba et Thierry Mosenepwo fustigent totalement cette manière de faire les choses.

Également du coté CACH , l'Honorable Peter Kazadi en séjour à l'extérieur du pays s'indigne de ce coût, qui pourrait être alloué, selon lui, à autre chose allant dans le sens d'apporter le bien-être à la population congolaise. Steeve Kivwata de la coalition Lamuka décrie lui aussi cette initiative, en sa qualité de communicateur de cette plateforme. Idem pour l'acteur de la société civile, M. Jonas Tshombela, qui crie à un scandale.

Une information circulant dans certaines officines appuie, cependant, que le Président de la République ne serait pas au courant de ces dépenses.

Signalons que la RDC traverse un moment très tendu dans divers secteurs, notamment, les sinistres dans l’ex Province Grand Equateur, le Kasaï à Djoko Punda ; l'éducation avec la gratuité de l'enseignement, l'insécurité à l'Est du pays, la prise en charge sanitaire, la hausse de prix de plusieurs biens de première nécessité, les infrastructures, le salaire de fonctionnaires, etc...

A retenir que ce comité d'organisation d'événements de la célébration de l'an 1 de l'alternance est composé de 7 membres, dont 5 provenant du FCC et 2 du CACH.

Cet argent aurait servi, si c’est le cas de célébrer l’alternance, à l’érection d’un Mémorial en mémoire de tous les martyrs qui ont versé leur sang pour pousser Joseph Kabila à la porte de sortie. Parce qu’à voir ses faits et gestes, il est facile de comprendre qu’il est parti sans la volonté de partir, lorsqu’il se garde par devant la scène pour faire régner son ombre dans chaque action du nouveau Président.

Célébrer avec faste cette journée avec ce colossal montant, serait cracher sur la mémoire d’Etienne Tshisekedi, de Rossy Tshimanga, Thérèse Kapangala, etc.


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.