Ne désarmant pas : Le FCC réclame la tête d’Atou à Fatshi !


09 May

Ils ne désarment pas. Pour toutes les raisons du monde, ils ont décidé d’avoir sa tête par tous les moyens. Ce Jean-Baptiste du Kongo Central doit tomber. Après le Conseil des Ministres, où cette question a été traitée et close, les caciques du FCC sont allés tenir une messe noire dans la résidence du Patriarche Mbatshi Mbatshia. Une sorte de la rencontre des logistes. Objectif final, revenir voir le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi pour couler Atou de la tête de la province du Kongo Central. Et pourtant, le Chef de l’Etat avait opté pour la voie du dialogue. Cette voie visait la mise autour d’une même table de tous les notables du Kongo Central pour se dire des vérités en face avant de repartir sur de nouvelles bases. Ce qu’a réussi Atou dans peu de temps. Il était attendu que cette Table-Ronde des Ne Kongo se tiennent. Mais là, il y a des fossoyeurs qui sont contre la paix dans cette partie de la RDC. Ils entretiennent des conflits ethniques pour vivre sur le dos de la population. Au cours de cette messe noire, ils ont convenu de solliciter une audience auprès du Chef de l’Etat en vue de déboulonner Atou. Ce n’était pas toute la Notabilité du Kongo Central. Mais plutôt une poignée des aigris qui ont mis à terre cette première entrée en RDC.

                                    

Ils se sont ralliés à un groupe des députés provinciaux qui sollicite également une audience auprès du Chef de l'Etat alors que ce dernier a déjà instruit ses collaborateurs et ministres pour le réexamen du dossier Kongo Central.

Xavier Kinto

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.