Lubumbashi : Jacques KYABULA Katwe n'a jamais été tribaliste, confirme Junior MONGA, jeune kabiliste.


20 Apr

Dans une interviews nous accordée ce vendredi 17 avril 2020 par monsieur Junior MONGA, ce représentant des jeunes kabilistes en province, n'est pas allé au dos de la cuillère pour répondre aux détracteurs aigris du gouverneur, et refuse de donner sa langue au chat; il a, avec conscience libre répondu pince-sans-rire : "Jacques KYABULA Katwe notre gouverneur n'a jamais été un tribaliste, comme disent et pensent ceux qui l'accusent gratuitement d'une manière délibérée."


À lui de poursuivre que Jacques KYABULA Katwe est bien sûr membre du PPRD, mais n'est pas le gouverneur du PPRD, parce que ce parti n'est pas le seul qui compose le FCC, où plusieurs formations politiques doivent aussi se retrouver. On peut ou ne pas tous avoir au même moment, et on ne peut pas avoir aussi le même quota. Ceux qui l'accusent sont les mécontents, parce qu'il y en a d'autres qui n'ont rien eu, mais qui ne se plaignent pas.


Il a par ailleurs salué lesdites permutations, félicité les heureux promus et a proposé au gouverneur de ne pas s'arrêter seulement aux permutations, mais d'aller jusqu'au remaniement rigoureux de son gouvernement rempli de beaucoup de ministres qu'ils qualifient d'incompétents; ils dirigent les ministères dont ils n'ont pas bonne maîtrise, déclare-t-il.


Junior MONGA souligne que la défaillance des ministères, feront porter au gouverneur l'échec  s'il n'y prête pas attention soutenue.


Avant de conclure, ce jeune kabiliste, soucieux du bon développement de sa province a appelé à l'apaisement de tous, vu que le pays fait face à la pandémie de Covid19 dont le seuil de 300 cas confirmés a été atteint, et que nous devrions nous engager d'abord à la combattre jusqu'à enrayer sa propagation, que de ressusciter les dossiers qui vont nous détourner l'attention à la lutte contre le Covid19.


Rappelons qu'il y a si peu, les quelques institutions étatiques en province ont connu des nouveaux animateurs, cela, suite à des nouvelles et récentes permutations signées par  Jacques KYABULA Katwe, le gouverneur de province.


Ces permutations se sont passées à la direction de recettes du Haut-Katanga (DRHKAT), à la direction de passation des marchés, au péage, à la division provinciale du plan et à celle de budget, dans le but de maximiser les recettes et de mieux maintenir l'élan du développement que connaît déjà la province, même en ce temps crucial où la pandémie a paralyser plusieurs activités et a affaibli les économies des pays fortement touchés.


Force est de noter que ces permutations ont émerveillé les uns, et ont choqué les autres qui fustigent volontiers la manière de faire les choses par le gouverneur, et qualifient ce dernier de tribaliste voir même de népotiste.


Les réactions fusent de partout, critiquant les permutations, et même au sein de sa propre famille politique qui est le PPRD, où quelques membres surpris désagréablement ont déclaré haut et fort que le gouverneur est au service de deux communautés, à savoir : la communauté Lwanzo et celle de Simpya depuis son avènement à la tête de la province.


D'après ce petit groupe de membres du PPRD, seules les deux communautés ci-haut citées ont beaucoup bénéficié et sont fortement représentées dans toutes les institutions étatiques, à la différence des autres gouverneurs qui ont précédé l'actuel en exercice.


Gédéon ELONGA.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.