Décret portant organisation…du Secrétariat général de l’ancien Président élu de la République : Lorsque le FCC veut offrir le destin des Congolais à Joseph Kabila !


09 May

C’est une nouvelle qui a secoué le microcosme politique. Signature d’un Décret portant organisation, fonctionnement et attributions d’un Secrétariat Général de l’ancien Président élu de la République. Une loi votée lorsque Martin Fayulu était Député National. Il n’avait pipé mot, ni dans les médias, ni à la tribune de l’Assemblée Nationale.

Un autre Gouvernement parallèle qui va travailler avec des Cabinets aussi costauds comme celui du Président de la République, du Premier Ministre et des autres institutions qui prennent le gros du budget national au détriment des secteurs vitaux de la Nation.

C’est là où le FCC dont le Ministre a présenté ce projet au Conseil des Ministres démontre qu’il veut offrir le destin des filles et fils de la RDC à Joseph Kabila qui bénéficie déjà du statut de Sénateur à vie, d’une loi qui le protège portant sur les anciens Présidents élus de la République, outre sa fortune et ses émoluments.

Le gouvernement congolais estime son salaire mensuel en sa qualité d'ancien Président de la République à 670 000 dollars et 8 040 000 dollars par an. Ce qui fera de lui l'homme le plus riche et l'homme le mieux payé de l'histoire de notre pays.

Que faisons-nous de nos retraités de la fonction publique ? S’est demandé le journaliste Christian Bosembe dans une tribune partagée dans les réseaux sociaux et publiée dans son média en ligne, avant de poursuivre : ‘’Que dirions-nous aux enfants des policiers et militaires tombés sous le drapeau ? Que faisons-nous des médecins et enseignants ?

Comment sommes-nous arrivés là ?

Dans quel monde on vit ?

Pourquoi cette méchanceté ?

Qu'est-ce que les Congolais vous ont vraiment fait ?

Savez-vous dans quelles conditions les gens vivent ? Avez-vous pensé aux souffrances des gens ?’’, se lamente Bosembe qui estime par ailleurs : ‘’Dans 10 ans l'honorable KABILA nous aura coûté plus de 80 millions de dollars, et le nouveau président lui aussi bénéficiera des mêmes avantages, les deux nous auront coûté plus de 320 millions de dollars dans 20 ans.

Sommes-nous en train de réaliser nos décisions ?’’, se demande ce juriste de formation qui avance : ‘’Disons tous Non à ce carnage financier. Ils nous doivent tout ce qu'ils ont. N'acceptons pas le contraire. Que la peur quitte nos esprits et que Dieu bénisse la RDC’’, a-t-il conclu.

IN

 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.