ONIP: l'identification de la population entière de la République Démocratique du Congo coûtera 350 millions de dollars


02 Sep
02Sep

Contacter le mardi 01 septembre par nos confrères du média en ligne Actualité.cd,  le Directeur Général de  l’Office National d’Identification de la Population (ONIP), Richard Ilunga dit vouloir 350 millions de dollars pour la matérialisation de son plan opérationnel.



"L’ONIP est déjà prêt, avec son plan opérationnel, à entamer la partie pratique du processus d’Identification de la Population congolaise sur toute l’étendue de la République et partout ailleurs en ce qui concerne les congolais de l’étranger. 


Des travaux intenses, réalisés en interne par les experts maisons, ont permis de concrétiser, notamment, l’élaboration du plan opérationnel, qui est un guide préparatoire des opérations allant de la planification de l’identification jusqu’à la délivrance de la carte d’identité, en passant par le déploiement du matériel et de la technologie pour la constitution du fichier général de la population. De ce qui précède, il y a lieu de conclure que toutes les conditions d’ordre conceptuel, permettant le démarrage des opérations d’identification de la population, par l’ONIP, sont réunies à plus de 80%."


Et d'ajouter, les travaux d'identification de la population ne peuvent en aucun cas perturber les élections de 2023.


"le plan opérationnel est en harmonie avec le calendrier constitutionnel. L’idéal serait que cela demeure. Même si la réalisation des missions de l’ONIP, des missions vitales pour la Nation, n’est pas dépendante du calendrier électoral, l’ONIP fera tout ce qui est nécessaire et possible pour que le calendrier électoral soit respecté. Il ne reste plus que l’implication du Gouvernement. 


 L’ONIP a déjà établi le chronogramme de réalisation de ce projet. Pour l’ONIP, au plus tard le 31 décembre 2022, le fichier général de la population (FGP) sera constitué, disponible et utilisable, par tous les services intéressés, et ils sont nombreux, notamment la CENI.


Ce projet, qui coûte près de 350 millions USD, sera financé soit par l’Etat congolais par le Budget National, soit à travers un Partenariat Public Privé, sous la supervision du Gouvernement "


Il y a lieu de noter que le dernier récemment remonte 1984.


Molende MUTEBA

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.