Selon Jean Claude Katende : ‘’La coalition FCC-CACH est un véritable canard boiteux’’


19 Mar

‘’Hier, jeudi 12 mars 2020, le Président de la République Félix TSHISEKEDI et l’ancien Président Joseph KABILA s’étaient rencontrés pour échanger sur plusieurs points dont celui relatif à l’évaluation de la mise en œuvre de l’accord FCC-CACH. La conclusion sur ce point est qu’ils ont mis fin au malaise dans le fonctionnement de la coalition et convenu de mettre en place un cadre de concertation de haut niveau’’, introduit Jean Claude Katende sa tribune intitulée : ‘’Les pages d’opinion de Me Jean Claude Katende’’, publiée le vendredi dernier.

Etant donné que le fonctionnement de cette coalition a de l’incidence sur la vie des Congolais, poursuit-il, le constat que nous faisons est qu’elle est incapable de fonctionner normalement et de résoudre les problèmes qui se posent au pays. Raison pour laquelle nous avons toujours demandé sa dissolution, a-t-il indiqué avant de s’interroger :’’Comment une telle coalition peut-elle fonctionner normalement si elle n’a pas un chef. Qui est le chef de la coalition FCC-CACH ?’’. Pour Katende, le fait de ne pas désigner un chef à qui tous les membres de la coalition doivent obéir montre qu’entre Monsieur Felix TSHISEKEDI et Monsieur Joseph KABILA existe une guerre larvée de leadership. Personne ne veut reconnaitre le leadership de l’autre sur la coalition. Le vrai malaise vient de cette lacune, constate le Président de l’ASADHO.

L’absence d’un chef de coalition fait que les membres de chaque plateforme obéissent directement à leur autorité morale en ignorant l’autre. Les interventions des uns et des autres dans les médias en constituent la preuve. Les uns s’en prennent au Président Félix TSHISEKEDI et les autres à l’ancien Président KABILA publiquement.

Au sein de cette coalition, tous les membres n’ont pas le même niveau d’engagement pour lutter contre les antivaleurs. Comment peut-on considérer que l’interpellation de certains membres du FCC qui voulaient voyager avec les documents de voyage irréguliers soit un des éléments du malaise entre FCC et CACH ? Devraient-ils voyager avec des documents irréguliers au motif seulement qu’ils sont membres du FCC ? Peut-on attendre une vraie lutte contre les mauvaises pratiques d’une telle coalition ?

La résolution de mettre en place un cadre de concertation de haut niveau est encore une façon de tromper notre peuple que les choses iront mieux dans l’avenir. C’est faux. Depuis que le Président Félix est au pouvoir, il a échangé plusieurs fois avec l’ancien Président KABILA pour une bonne gestion de la coalition et des ambitions, mais rien ne marche. Le malaise est toujours là.

Le cadre de concertation de haut niveau qui sera mis en place sera-t-il composé d’autres personnes que celles qui sont dans la coalition FCC-CACH maintenant ? Le vrai problème n’est pas la structure mais les individus. Tant que les individus seront animés par l’esprit de concurrence, de compétition, d’égoïsme et de jouissance, rien ne marchera.

Chaque jour, prenons conscience que le pays est entre les mains des personnes qui sont préoccupées à régler les querelles intestines de leur coalition que par les problèmes des congolais.

Gardons les yeux ouverts, conclut Me Jean Claude Katende.

Lukoki G

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.