Économie : l'Association Congolaise des Banques (ACB) a pris connaissance du rapport de Global Witness et de PPLAAF.


10 Jul

Dans son communiqué de presse daté du 09 juillet 2020, le bureau permanent de l'Association Congolaise des Banque qui s'était réuni le 03 juillet de l'année en cours, a confirmé avoir pris connaissance du rapport de Global Witness et de la plateforme de protection des lanceurs d'alertes en Afrique (PPLAAF), lequel rapport porte de graves accusations de violations des sanctions américaines par la banque Afriland First Bank Congo, au profit d'entreprises qui seraient liées à monsieur Dan Gertler.


À propos du dépôt à Paris d'une plainte contre   la PPLAAF et Global Witness, par Afriland First Bank Congo qui conteste les assertions et les conclusions dudit rapport à son encontre, l'association congolaise des banque confirme également en être informée.


Devant le battage médiatique qui s'en est suivi, l'ACB confirme à travers ce communiqué, réaffirmer son engagement à maintenir et à promouvoir les meilleures pratiques bancaires au seins de ses membres, dans le respect des meilleurs standards professionnels internationaux, notamment en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme et en matière de respect des sanctions internationales de l'ONU, OFAC, USA, et de l'Union Européenne.


Notons tout de même qu'au travers ce communiqué, l'ACB reconnaît consciemment que le développement de la RDC passe par l'inclusion financière, et la bancarisation de l'activité économique qui amène à son tour, la traçabilité des flux tant réclamés par les autorités nationales et les partenaires internationaux.


Gédéon ELONGA.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.