Testé positif à COVID-19 : Le journaliste Dieunit Kanyinda lance un message au Gouvernement et à la population !


21 Apr

Il y a une semaine, l'ancien présentateur vedette du Journal Télévisé à la Radio Télé du Groupe l'Avenir actuel Patron de  Congo Mark TV et Analyste Politique de renom, a été testé positif après s'être rendu dans une formation médicale de la place pour un contrôle de routine. 

Lui et son épouse sont sous traitement. Seule bonne nouvelle, tous ses enfants ont été testés négatifs, ainsi que les membres de sa famille et  le personnel de ménages sous son toit. 

Autre bonne nouvelle, Dieunit Kanyinda n'a pas honte de son état, estimant que COVID-19 n'est pas une fatalité, ni une maladie de honte. C'est lui-même qui a appelé son ami et frère, notre fondateur pour le tenir informé.

Avec son sourire légendaire, l'homme donné l'information à notre Rédaction dans un air très détendu. 

En rapport avec celui qui l'aurait contaminé, le Journaliste Dieunit Kanyinda ne veut pas aller vaille que vaille. Il ne veut incriminer personne. Il affirme:"Je savais que je côtoie les milieux politiques et les milieux des affaires. Ce qui ne peut me permettre de pointer du doigt tel ou telle autre personne. Je me suis juste imposé une discipline, celle d'imposer dans ma maison et dans ma famille les gestes barrières et les mesures hygiéniques'', a-t-il indiqué avant de préciser:"Ce que nous voyons, ce que nous entendons, nous conditionnent.

Les types d'informations que nous recevons nous placent dans une position tel soit nous sommes traumatisés, réservés, méfiants vis-à-vis de la chaîne de contamination au Covid-19'', a rappelé Kanyinda Mampinda wa Muboyayi Dieunit, qui était en tant qu'Analyste Politique, au front dans la lutte contre cette pandémie. Déjà, au lendemain du premier cas testé positif en RDC, il était sur le plateau d'une chaîne de télévision. Il témoigne :"Je me souviens que j'étais sur un plateau de télévision avec un confrère comme co- débateur au lendemain de l'annonce de CORONA en RDC.

Ma position était de dire ne pas paniquer, ne pas minimiser. Mais mon confrère disait, il faut craindre le pire''. 


Évitant toute polémique au sujet du lieu où il aurait été contaminé, Dieunit Kanyinda rend toutefois grâces à Dieu parce que:"Ma famille, mes enfants, mes frères, mes proches sont testés négatifs et épargnés. Gloire à Dieu"


Invitant la population à bannir la peur, la stigmatisation et surtout d'éviter l'automédication.

En cette date du 23 avril 2020, il se dit sous traitement et sera soumis à un premier test de guérison. 

C'est ici qu'il lance un message aux autorités pour qu'ils accordent les moyens aux combattants sur terrain, le personnel soignant, les policiers et militaires ainsi les journalistes afin de lutter contre cette pandémie. 

''Même quand la mort crie triomphe, la presse a toujours sa place", a conclu Dieunit Kanyinda.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.