Selon une source médicale, Dr Dédié Bandubola n'est pas mort du Coronavirus


21 Mar

Selon les sources médicales, ''Il y a eu co-morbidité.  Sa glycémie était à 360, sa tension artérielle à 180/12. Il a fait plus de 24h sans qu'un personnel soignant accède dans sa chambre d'isolement pour suivre sa clinique'', a précisé cette source qui indique que Dr Dédié Bandubola, aussi Directeur de Cabinet adjoint de Mme le Ministre de l'Econonomie Nationale a développé le stresse lié à cet isolement''.


Entre temps, il avait son Smartphone en mains. Il pouvait accéder facilement sur tout ce qui se racontait sur lui dans les réseaux sociaux.

Ce qui ne pouvait que le conduire à craquer lorsqu'on manque un moral fort et sans que personne ne soit là pour le réconforter avec une épouse très loin à Paris, une femme qui venait de mettre au monde, ce qui a justifié son tout dernier déplacement de Paris qui n'a que coïncidé avec le concert de l'artiste Fally Ipupa, a précisé la même source.


A la lecture de tout ce qui se racontait sur lui, sa tension a augmenté. Il a dû demander à son chef direct, le Médecin Directeur de lui envoyer un glucomètre, un tensionmètre et un oxygenomètre. Et il se prélevait lui-même sa tension artérielle et sa glycémie. 

Bien pire, aucun personnel soignant n'accedait à sa chambre d'isolement. 

Ici, il faut imaginer la peur que développent très souvent les médecins et les autres personnels médicaux. Ce sont des gens qui ont très peur de la maladie surtout qu'ils savent les conséquences de la hausse de la tension artérielle ou de la glycémie. Surtout qu'il était impossible de demander du secours à des médecins et infirmières qui l'ont abandonné à son triste sort dans sa chambre d'isolement.


''En tout cas, Dr Dédié est décédé de suite d'une négligence dans sa prise en charge, de la part des nos confrères médecins de l'Hôpital du Cinquantenaire'', affirme un de ses confrères qui s'indigne du fait que tous les autres cas confirmés de CORONAVIRUS suivis ailleurs sont stables cliniquement. 

Et le premier confirmé pourrait être déclaré guéri du COVID-19 et être  libéré très bientôt'', a-t-il déclaré avant de préciser :"Je viens personnellement de m'entretenir avec son chef direct qui m'a donné ces informations et je suis entrein de surveiller 95 des ses contacts à l'hôpital du CNSS'', a-t-il indiqué.

IN

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.