Pour la deuxième fois : La famille Bandubola frappée !


04 Apr

C’est vraiment sa sœur. Elle vit en Europe. Elle dispose d'une société privée en RDC qui lui permet de faire ses vas-et-viens entre l'Europe et Kinshasa. Elle vient en RDC pour ses propres affaires, avant même que sa sœur soit nommée ministre. Elle a été accueillie à la résidence de sa sœur Ministre de l’Economie Nationale dans le Cabinet de qui elle n’a jamais travaillé. Il se peut qu’elle se soit contaminée en France ou en RDC. Il sied de rappeler que testée positive, sa sœur, Ministre de l’Economie Nationale a été placée en quarantaine pendant que sa résidence où était accueillie sa grande sœur, Rackel Bandubola, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, y habitait avec l’enfant de sa sœur et quelques autres membres de famille et quelques ouvriers. Cette résidence n’a été désinfectée qu’après une semaine après l’intervention du Vice-Ministre à la Santé Publique, Monsieur Peti. Ce qui parait un complot contre cette famille dont le nom de Mme le Ministre est dans la bouche de plusieurs personnes uniquement pour la salir.


Voilà ce qui justifie la circulation de fausses informations dans les réseaux sociaux depuis ce matin prétendant que la défunte serait la Secrétaire Particulière de Mme le Ministre de l’Economie suite à la maladie à Coronavirus.

Faux, Mme Rachel Bandubola n’est ni membre du Cabinet de sa sœur, moins encore, elle ne travaille pas au Ministère de l’Economie, dément un membre du Cabinet de Mme le Ministre à l’Economie Nationale.

Finalement l’on a compris qu’une industrie de nuisance est bien mise en place pour détruire cette femme qui est attaquée, et de l’intérieur, et de l’extérieur, constate avec indignation cette femme qui indique par ailleurs que Mme Acacia a le moral en béton et qu’elle ne va pas céder à ces sirènes de mauvais augure qu’elle place sur le parcours normal de la bénédiction ou de l’élévation. Elle a déjà repris du travail et aurait été au bureau s’il n’avait pas été décidé l’évacuation de l’Immeuble du Gouvernement pour sa désinfection, a précisé la même source.

L’Editeur du Journal IMPACT NEWS ainsi que tout son personnel, présentent leurs sincères et profondes condoléances à la famille Bandubola en général et à Son Excellence Mme Acacia Bandumbola en particulier.

Joachim Dikanda

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.