Nouvelles aérogares aux aéroports internationaux de Ndjili de Kinshasa et de la Luano à Lubumbashi : 555.364.446$ à devoir à Exim Bank !


02 Jun


  • Lubaya exige la lumière sur ce prêt improductif d’Exim Bank !

  • Voilà pourquoi Mabunda ne veut pas de la République des Juges !


Une maffia s’était installée à la tête du pays pendant de longues années. Une maffia qui pousse Jeanine Mabunda à refuser la République des Juges au profit de celle des prédateurs des biens de l’Etat. Il y a trois ans, toute l’équipe gouvernementale a été invitée à l’aéroport international de Ndjili par l’ancien Vice-premier ministre et ministre des Transports et Voies de communication, José Makila Sumanda. Invité d’honneur, l’ancien Président Joseph Kabila Kabange. Motif, poser la première pierre de l’érection d’une nouvelle aérogare à l’aéroport international de Ndjili et aussi à la Luano à Lubumbashi.

José Makila ne s’était pas empêché de se prosterner devant Joseph Kabila qu’il a appelé ‘’SisaBidimbu’’ pour cette œuvre grandiose.

Le coût de l’ouvrage avait été donné. $ USD 320 Millions. C’est lors du dernier Conseil des Ministres dirigé par Félix-Antoine Tshisekedi que l’on va apprendre que l’argent destiné à l’érection de ces deux aérogares de l’ordre d’une bagatelle somme de $ USD 555.364.446 n’a pas été orienté vers ce but. Cette somme a été détournée par le Gouvernement Tshibala.

 C’est ce que vient de confirmer l’analyse du député Claudel-André Lubaya ce lundi 1erjuin 2020. Aux dernières nouvelles, le député André Claudel Lubaya a relancé le débat et le bon, en dénonçant une gestion peu orthodoxe de responsables, allant du ministère des transports jusqu’à la Régie de Voies Aérienne (RVA). L’on apprend par exemple que le ministre des transports a annoncé que 90% de revenus du GO-PASS serviront à financer le remboursement de la créance due à EXIM Bank of China, de l’ordre de 555.364.446 USD. Cette créance avait été contractée pour la modernisation si pas la construction des nouvelles aérogares de N’djili à Kinshasa et de la Luano à Lubumbashi.

lubaya.docx

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.