Multipliant les artifices: Vital Kamerhe refuse de connaître le sort de son appel


02 Sep

Condamné à 20 ans des travaux forcés par le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe, Vital Kamerhe, Directeur de Cabinet du Président de la République, monte toutes sortes d'artifices pour ne pas connaître le sort de son appel. Alors que c'est lui qui a intérêt à connaître son sort, Vital Kamerhe s'est limité à solliciter toujours la liberté provisoire au lieu de diligenter la procédure. Ce qui cache ses intentions de ne pas vouloir la vérité éclater dans cette affaire qu'il tient toujours à politiser. Il a opté pour jouer sur le terrain de la politisation alors qu'il avait promis d'éventrer le boa, d'ouvrir la boîte de Pandore. Jusqu'aujourd'hui, il n'y a que le discours du Chef de l'Etat sur l'état de la nation qu'il a présenté comme seule pièce contre pièces lui brandies par la partie civile et le Parquet.  


''Comme c'est lui qui a interjeté appel, il lui revient de diligenter la procédure, pour que la partie civile soit notifiée. Mais il s'obstine'', a déclaré un des greffiers dans les couloirs de la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe. 


Entre temps, il se maintient dans l'intox, la manipulation et la désinformation. Alors qu'il est admis au Centre Nganda pour atteinte à Coronavirus (fabriqué), son laboratoire le donne tantôt, pour avoir quitté le pays pour des soins de santé en Europe; tantôt, pour se trouver chez lui à la maison en résidence surveillée. Ces décisions, il n'y a que la Cour qui peut les prendre. Ce n'est pas le cas jusqu'à ce jour, fait savoir la même source. 


C'est là que les esprits lucides comprennent que Vital Kamerhe ne veut pas comparaître surtout que son complice Jammal Sammih a refusé de s'aligner sur une défense des mensonges pour dire la vérité. Son avocat français Jamal l'avait dit à Top Congo lorsqu'il a affirmé que son client n'a touché que 2% de la somme totale de US $ 57 Millions. Les matériels qui ont été annoncés aux ports de Lobito, à Dar-Es Salam, Matadi, etc., ne sont jamais arrivés. Tout est encore en Turquie. 

Les montages ainsi faits dans les médias sur des contenaires situés dans ces ditsports ont été un grossier mensonge dans le but droguer l'opinion.


ML

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.