Médias Lubumbashi : MUYAMBO contre KYABULA, Malaïka TV sort victime.


11 Jul

La dualité entre Jean-Claude MUYAMBO et le gouverneur KYABULA produit déjà ses effets. La radio et télévision Malaïka en sort victime en perdant l'un de ses grands contrats de partenariat, celui signé avec le gouvernement de KYABULA.


Leporte-parole du gouvernement KYABULA, le ministre Aerts Joseph KAYUMBA qui informe le directeur général de Malaïka de la résiliation du partenariat entre le gouvernorat et la chaîne de l'honorable Nazem NAZEMBE, lui signifie qu'il a reçu les instructions du gouverneur KYABULA, que le gouvernement est dans l'incapacité de continuer avec leur partenariat.


"Compte tenu du moment difficile financièrement suite à la pandémie de covid-19 que connaît la province, nous nous trouvons dans la difficulté de continuer le partenariat avec la chaîne sous votre direction, et nous résilions ledit partenariat à partir de ce jour; peut-on lire dans cette lettre datée du 10 juillet 2020.


Cette décision jugée infondée par plusieurs journalistes lushois qui l'ont objectivement critiqué dans leur forum whatsapp où ils débattent chaque vendredi sur un sujet qui fait la une, exposerait le gouverneur aux conflits sans fin avec les politiques, surtout de sa famille politique, étant donné que la raison avancée n'est pas la bonne, parce qu'il n'y a pas que Malaïka qui est au gouvernorat.


De l'autre côté, c'est lui-même Jean-Claude MUYAMBO KYASSA qui tweet : "après la diffusion des images de Jean Claude MUYAMBO, dans la manifestation anti-Ronsard MALONDA de la CENI sur MALAÏKA TV, le gouverneur KYABULA très en colère, suspend le contrat commercial de la chaîne avec le gouvernorat."


Rappelons que cette guère froide entre MUYAMBO et KYABULA n'a pas commencé aujourd'hui ; pas plus tard que ce mercredi 08 juillet, quand le gouverneur a pris la décision de confiner la ville de Lubumbashi pour trois jours afin de permettre à l'équipe de riposte, la faciliter de retrouver les contacts directs et indirects des personnes contaminées par le coronavirus, monsieur MUYAMBO s'est farouchement opposé à cette mesure, et à promis qu'il sortira pour marcher, car pour lui il n'y aura pas confinement.


Ce bras de fer a fait raisonner les lushois, qui ne comprennent pas exactement ce qui se passe entre les deux katangais.


Est-ce parce que la chaîne a fait passer les événements du jeudi, dans lesquels la population qui manifestait avec MUYAMBO KYASSA l'opposant farouche de KYABULA, et scandait les chansons hostiles au gouverneur, que cela a fait perdre à Malaïka ce partenariat ? S'exclame un journaliste local dans le forum whatsapp de Lubumbashi presse.


Malaïka TV s'en-va-t-en-guerre contre KYABULA.


Les travailleurs de la radio et télévision Malaïka n'ont pas bien appris la nouvelle de la résiliation du partenariat du gouvernorat avec leur maison de presse.


Ils disent ne pas comprendre pourquoi ils se limiteraient à ne plaire seulement qu'à un seul partenaire, alors qu'ils sont comme une église au milieu du village, et sont naturellement obligés de servir la population et faire entendre sa voix quand elle veut la faire entendre.


"C'est une décision irresponsable, nous ne lâcherons pas; et nous allons maintenant être du côté de la population pour porter haut sa voix, lâche un confrère sous couvert d'anonymat.


Gédéon ELONGA

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.