La Cour de Cassation vient de rendre son arrêt : Atou Matubuana garde son trône !


20 May

Le combat aura été long. Il s'est déroulé sur le plan matériel, physique, politique et surtout spirituel. Les rituels organisés en la résidence du Patriarche Mbatshi Mbatshia autour d'un feu ''logique'' n'ont produit aucun effet. 

Le Dieu d'Atou a été Puissant dans la mesure où le droit a été dit et la justice rendue. 

Cette cohorte des destructeurs de la province du Kongo Central ont misé sur Deo Nkusu pour introduire de coq à l'âne cette question au Conseil des Ministres avec des larmes des crocodiles pour jouer sur la sensibilité du Chef de l'Etat. Nenni.

Atou reste en place. Telle est la conclusion de l'arrêt de la Haute Cour rendue en dernier ressort, opposable à tous et applicable immédiatement.

La liesse a été ressentie dans les rues de Matadi où cette saga a fait couler beaucoup d'eaux sous le pont. 

Il est donc temps que l'on retrousse les manches pour engager cette province dans l'élan de son développement lancé par le Gouverneur élu. 

Il y a eu trop de distraction. Il est temps que tous, Députés provinciaux,  membres du Gouvernement provincial, personnel politique et administratif du Kongo Central regardent désormais dans une même direction sous le leadership du Président Félix-Antoine Tshisekedi pour voir s'envoler la porte principale sur l'océan de la RDC.

 La Cour de cassation a ainsi par son arrêté clôturé définitivement le fameux conflit du Kongo Central en confirmant le jugement qui ordonne la destruction de tous les procès verbaux de l'élection du Rapporteur de l'Assemblée provinciale, Monsieur MAMBO.

Le seul Rapporteur reste l'Honorable Nsalambi à l'Assemblée Provinciale du Kongo Central.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.