Kasaï/Mweka-Kakenge: les FARDC sèment désolation et terreur


02 Sep

Depuis plus de 6 mois, la population de Mweka-Kakenge assiste à une scène de désolation et d'insécurité grandissante causée par les militaires de FARDC commis à cette région de la République.


Dans la journée du lundi 1 septembre, une femme a échappée de justesse à une tentative de viole  par Mr Omar Savimbi, 1er sergent B2.


Revenant de la pharmacie vers 21h, son chemin s'est croisé d'avec du Servent Omar qui la pourchasse jusque dans une parcelle où elle a trouvé refuge dans un seul but, celui de satisfaire son appétit sexuel. 

N'ayant pas trouvé satisfaction, le Sergent Omar s'est pris aux propriétaires de la parcelle et a extorqué  tous les biens trouvé surplace notamment 3 vélos, 5 téléphones et 50.000fc.


Contacter par notre rédaction, le commandant Souri KAPUKU, responsable de l'unité d'appartenance de militaire-prédateur dit ne pas saisir la raison fondamentale de son agir et promet de s'y mettre pour que sa juridiction retrouve sa quiétude


Franck Tshilomba

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.