Kasaï : Le gouverneur Dieudonné Pieme sommé d'améliorer sa gestion par les députés de sa province.


15 Jul

Un groupe de onze députés de la province du Kasaï, a accordé deux mois au gouverneur Dieudonné Pieme, pour qu'il améliore sa gestion de la province, faute de quoi, il sera éjecté de son fauteuil de gouverneur à la reprise de la session parlementaire de septembre prochain.


 Ce groupe de onze lui reproche de plusieurs griefs notamment,  l'opacité de la gestion de la province et le copinage avec monsieur Alois MUSHITU Ngenge, président de l'Assemblée Provinciale, qui nouerait des particulières relations avec le gouverneur en but  de lui soutirer de l'argent.


Délai fixé au gouverneur :


Conformément à toutes les raisons ci haut énumérées , le gouverneur Dieudonné Pieme a, au total 60 jours, à dater du mois de juillet jusqu'au mois de septembre prochain pour qu'il matérialise certains de ses projets et espère gagner pour la unième fois la confiance des élus provinciaux et confirme ainsi sa méritocratie au sommet de la province du Kasaï.


Notons par ailleurs que, les 11 députés trouvent qu'il y a du louche dans la gestion financière de Dieudonné Pieme, lequel flou se justifie sur le fait que cette autorité provinciale a écarté le directeur général des recettes du Kasaï dans  toutes les opérations de la régie  financière.


Piste de solution proposée :


D'après ce groupe de onze  deputés, il  faut qu'il y ait d'ici septembre, la  restructuration de la DGRKAS, mais aussi la réduction de l'effectif des membres de l'équipe du gouvernement Pieme, vu que l'actuelle équipe a fait montre ses incapacités sur tous les plans.


Notons que la même menace pèse également sur le bureau permanent de l'Assemblée Provinciale auquel on reproche l'incompétence de certains membres, et leur insouciance face au social des députés provinciaux.


Japhet KHENDA Munganga

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.