Gratuité de l'enseignement : plus de confusion pour les écoles d'application (EDAP)


02 Sep

Dans une note circulaire interministérielle, le Ministre de l'ESU, Thomas Lohaka et son collègue de l'EPST Willy Bakonga ont statué sur la question de la gratuité de l'enseignement dans les écoles d'application.


La note circulaire stipule que les écoles d'application des Instituts Supérieurs et des Universitaires sont à part entière des entités des Instituts et Universités où elles évoluent. Cela laisse entendre qu'elles ne sont pas concernées par la gratuité de l'enseignement.


"Pour garantir leur bon fonctionnement et une bonne prise en charge de leur personnel, gage de l'excellence dans l'encadrement des élèves,  les EDAP jouissent d'un protocole de partenariat avec les parents d'élèves, à l'instar des Universités et Instituts Supérieurs.  Ce qui permet de prendre en charge le personnel non encore mécanisé par le ministère du budget".


Depuis le début de l'année scolaire 2019-2020, le personnel non mécanisé de ces écoles sont restés impayés.


Molende MUTEBA

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.