Gabriel Mokia traduit en justice pour injure contre le peuple Yaka


02 Sep

Ayant proféré les injures notoires contre le peuple Yaka, Gabriel Mokia est traduit en justice. 


Dans un audio qui fait le buzz dans les réseaux sociaux, on attend le Président du Mouvement des démocrates congolais (MDCO) insulter sans ambages un journaliste d'origine Yaka qui aurait donné sa position dans l'affaire l'opposant à Ngoy Kasanji.


Sa réaction, c'est de qualifier les Yaka des va-nu-pieds et fantoches, s'adonnant aux métiers de honte (Domestiques)


Toucher dans son amour propre, Kabisa Kizengo Blaise, ressortissant de grand Bandundu a saisi le Procureur de la République près le tribunal de grande instance de la Gombe, ce mardi 1 septembre 2020, pour que justice soit faite.


Les imputations dommageables autrement appelées diffamation et injures sont  prévues et réprimées par les articles 74, 75 et 77 du code pénal ordinaire.


Molende MUTEBA

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.