Eteni Longondo, Ministre de publication des résultats des testés positifs ?


22 Mar

Le Président de la République doit très vite nommer un Ministre de la Santé Publique. Parce que son ancien collègue SGA et camarade, Eteni Longondo nommé par lui Ministre de la Santé Publique ne se limite qu'à publier les résultats des testés positifs sans infecter leurs résidences ! 


On aura tout vu avec lui durant cette période où tous les Gouvernements du monde ont pris toutes les dispositions qui s'imposent pour limiter cette pandémie COVID-19. 


Le Ministre de la Santé Publique ne brille que par des scandales depuis le déclenchement de cette maladie en RDC où il a raté sa toute première sortie médiatique où il a annoncé le premier cas de COVID-19. 

 L'ancien SGA de l'UDPS avait d'abord annoncé qu'il s'agissait d'un Belge pour se rebiffer et dire que c'est un Congolais vivant en France. Au lieu du cadre par lui annoncé apprêté à Kinkole, le malade a été conduit à l'hôpital de l'Amitié Sino-Congolaise de Ndjili, appelé communément Hôpital chinois. 

Malades et personnel soignant ont quitté l'hôpital chinois escaladant les murs à l'annonce de ce malade qui exploitait les mêmes installations que les autres patients pendant que sa femme se baladait librement dans les couloirs. Qui sait, combien a-t-elle infecté pendant ce temps dans cet hôpital et dans sa famille? 


C'est ici qu'une certaine opinion juge médiocre la gestion de COVID-19 par le Ministre Eteni qui ne se limite qu'à transmettre les résultats des testés positifs sur son compte Twitter non authentifié et qui peut être piraté à tout moment et dont il pourra un jour nier l'authenticité de ce qu'il y publie.


Entre temps, les résidences des testés positifs au COVID-19 ne sont pas désinfectés. Or, le Programme National de l'Hygiène aux Frontières en charge de cette attribution n'obéit qu'à ses ordres. 

L'on croirait que Monsieur le Ministre a besoin que l'on atteigne les records de l'Italie sans penser aux membres de sa famille qui pourraient aussi et très bientôt être infectés. 


Selon les informations parvenues à notre rédaction, la résidence de sa collègue à l'Economie Nationale testée positive et mise en quarantaine depuis le mardi dernier, n'est pas encore désinfectée jusqu'à ce matin. Et pourtant, il y a des gens qui y vivent dont son enfant testé négatif. 


Mais l'homme s'est contenté et limité à transmettre vite les résultats aux médias mettant en péril la vie privée de cette femme longtemps traînée dans la boue depuis sa nomination. Si sa collègue, aussi camarade de son parti politique UDPS qui a aussi perdu son collaborateur et son grand frère ne bénéficie d'aucune attention de sa part, à combien plus forte raison les autres patients? Bien pire, il partage le même espace régional avec sa collègue , le Grand Équateur. Ce qui fait croire que le Président Félix-Antoine Tshisekedi devrait très vite revoir sa copie de ses collaborateurs au sein du Gouvernement, s'il tient que le confinement par lui déclaré ne soit qu'un leurre au moment où beaucoup de gens seraient déjà contaminés et seraient en train de contaminer les autres. 


En cet instant, les Députés et sénateurs se contentent à s'exhiber dans les médias sans mettre en branle le pouvoir que leur confèrent le Règlement intérieur pour questionner ce Ministre par écrit en cette période de confinement.

IN

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.