Acharnement contre la Ministre Acacia Bandubola : Une main noire veut détruire cette grande dame de l'UDPS !


24 Mar

Une main noire prête à être découverte est engagée pour détruire la dame de fer, Acacia Bandubola, Ministre de l'Econonomie Nationale qui a réussi à s'opposer aux panels monopolistes dans l'importation des produits commerciaux conduits par certains politiciens. 

Ces gens qui ont été identifiés aussi bien à l'UDPS, au CACH, au FCC qu'à Lamuka, sont déterminés de laminer cette femme après lui avoir coupé ses mains avec la précipitation de son frère et son collaborateur, Dr Dédié Bandubola, son Directeur de Cabinet adjoint pour la voir quitter à la tête de ce ministère, cuisine de la nation congolaise. 

Après avoir exploité tous les sites qui se laissent manipuler, et maintenant, ils ont trouvé un autre site des mensonges dont un jeune journaliste qui a été utilisé pour distiller les mensonges. Il s'agit de http://www.news.phxfeeds.com dont un journaliste qui sera bientôt revoilé a tenté d'avancer ce mensonge selon quoi Mme Acacia Bandubola aurait entamé une grève de faim. 

Voilà pourquoi ces officines, après avoir échoué de faire croire à toute l'opinion nationale et internationale que Mme Acacia Bandubola est morte, à travers une vidéo d'un raté psychopate de Bishop Elisée qui émet à partir de la RSA avec le Wi-Fi gratuit, ils tentent de distiller le venin selon lequel, Mme le Ministre de l'Econonomie s'est enfermée dans une sorte de grève de faim. Ce qui n'est pas vrai. Parce que cette dame est vivante. Elle a repris du travail. Elle a même quitté son lieu d'isolement après sa quarantaine. Elle ne veut pas seulement rentrer au Cabinet pour éviter de créer la panique avec sa grande renommée. Elle travaille à la maison. C'est son Conseiller qui l'a déclaré d'ailleurs hier à la radio Top Congo. 


Ce lien largement répandu avec plein de mensonges n'est donc pas vrai. Mme Acacia Bandubola a procédé à la levée du corps de son collaborateur, le Dircaba de Dr Dédié Bandubola. Elle a été aperçue dans une jeep fumée à la levée du corps du Bâtonnier Joseph Mukendi, ce mardi 24 mars 2020 à la morgue de l'hôpital du Cinquantenaire. Elle a refusé de s'afficher. 


Contactée par IMPACT NEWS, Mme Acacia Bandubola, a refusé de se confier à la presse estimant qu'elle ne peut se réduire dans des caniveaux pour faire plaisir à ceux qui veulent la voir abattue. Elle promet de poursuivre son combat, aux côtés de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour l'établissement d'un État de droit en RDC. Elle ne sait pas combien dire merci au Premier Ministre, tout comme au Président de la République pour toute l'assistance dont elle a été bénéficiaire pendant ce moment difficile. Elle assure de ne pas baisser les bras jusqu'à l'établissement général d'un État de droit. 

Elle salue les mesures que vient de prendre le Président de la République pour déclarer un État d'urgence et demande aux opérateurs économiques pour qu'ils soient solidaires avec tout ce que traverse le pays. Car, selon elle, la maladie n'épargne personne.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.