A quoi riment les invectives contre Denise Tshisekedi Nyankeru ?


26 Aug

Depuis un temps, il s’observe une campagne de sape contre le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi que l’on associe dans tous les maux de la RDC. A chaque mal, il est associé. Même quand cela ne serait pas de sa responsabilité directe. A son tour, il ne réagit pas.

Les injures de toutes sortes et les noms d’oiseaux sont attribués au Président de la République qui n’a pas encore réagi jusques là. Toutes ces injures sont de nature non seulement à nuire à sa personnalité ; mais, portent lourdement atteinte à sa dignité dans sa dimension humaine en ce qu’elles sont des imputations dommageables et des calomnies des fois qui sont opérées sur base de la haine et de la jalousie.


Certes, en tant que Premier des Congolais, il est normal que toutes les flèches soient jetées sur lui. Cependant, tout devient cynique lorsque ces injures quittent ses fonctions pour le rejoindre même vers son épouse que l’on veut depuis un temps associer dans la spoliation des immeubles des privés. Ce qui n’est pas vrai dans la mesure où cette femme s’inquiète, selon son entourage, sur : ‘’Comment gérer après son couple à la Présidence ?’’

C’est l’après qui lui préoccupe plutôt que le présent. Et c’est la principale de ses préoccupations, racontent ses proches qui ne comprennent pas comme elle a été mise au-devant de la scène par la Députée, qui occupe le mandat de son père au Parlement provincial du Kasaï-Oriental.

Raccordements frauduleux

Après ces injures qui ont choqué et blessé la conscience et brisé les cœurs des plusieurs, certains Congolais ont tenté d’opérer des raccordements frauduleux en la comparant avec l’ancienne Première Dame, Olive Lembe Kabila, qui n’a jamais été passée au crible de telles insultes. Beaucoup se réfèrent à ce que certains ‘’combattants disent à l’étranger, principalement dans la diaspora’’ pour faire passer que le couple Kabila a été insulté. Ce qui n’est pas vrai, parce que quiconque a tenté de jeter un discrédit sur la personne de l’ancien Président de la République, Joseph Kabila Kabange, a été envoyé, soit en prison, soit dans l’au-delà. C’est le cas du Révérend Lukusa Luvungu de la 30ème Communauté Pentecôtiste au Congo, de Armand Tungulu, de Daniel Safu ou de l’ancien Député Jean-Bertrand Ewanga.

Pire, même certains Députés, aussi intellectuels se sont livrés à cet exercice jusqu’à établir que ‘’Maman Denise Tshisekedi devrait retirer sa plainte et pardonner’’.

Aune plainte contre personne

Et pourtant, Denise Tshisekedi Nyankeru n’a jamais porté plainte contre quiconque. Il revient à chaque magistrat, surtout du parquet de chercher les infractions, les poursuivre et déférer leurs auteurs devant les cours et tribunaux.

Quoique choquée comme tout le monde, la Distinguée Première Dame a très vite zappé la fille Ngoyi Kasanji pour se consacrer à l’essentiel et ce, sur base des conseils sages reçus de son époux, informe la même source, qui comprend que les détracteurs de Félix-Antoine Tshisekedi ayant compris que leurs flèches en sa direction ne font pas mal, il faut aller alors vers son épouse, la fragilité du cœur de tout homme. C’est ce qui justifie toutes ces invectives où l’on associe le nom de la Première Dame dans des histoires à dormir debout.

Autour de la Première Dame, c’est le calme olympien. Elle est dans le durable. Elle n’est pas dans le spectacle ou dans les mises en scènes quoique tout ce qu’elle fait est suivi immédiatement après par l’épouse du prédécesseur de son mari.

Autour du Bureau du Conjoint du Président de la République, l’on met tous ces bruits sur le compte des découragements qui visent à saper les efforts de cette femme au grand cœur.

Elle n’est pas venue en politique pour s’enrichir, bien qu’elle se force à donner le meilleur d’elle, le sourire et le bonheur des autres étant son principal souci.

IN

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.